Download Et l’homme créa les dieux. Comment expliquer la religion by Pascal Boyer PDF

By Pascal Boyer

Quatrième de couverture :

Là où il y a des hommes, il y a des dieux, des ancêtres, des esprits, des sorciers et des démons. Pourquoi ?
Dans cet ouvrage novateur, Pascal Boyer résout l’énigme en l’abordant sous trois angles différents. D’abord, les résultats de l’ethnographie moderne démontrent l’étonnante diversité des religions humaines mais aussi l’existence, sous ce foisonnement, de thèmes récurrents, de caractéristiques universelles. Ensuite, les sciences du cerveau, qui ont connu une véritable révolution au cours des trois dernières décennies, permettent de comprendre remark se forment les croyances religieuses. Enfin, le renouvellement de l. a. réflexion darwinienne appliquée au cerveau permet d’inscrire le phénomène religieux dans l’histoire de notre espèce.
Cette approche croisée permet non seulement de comprendre enfin pourquoi los angeles faith existe, mais aussi pourquoi elle entretient un rapport particulier avec l. a. mort et los angeles morale, pourquoi il y a des rituels, pourquoi il existe des associations et des doctrines, et pourquoi l. a. strength de ces croyances est telle qu’elles peuvent pousser les hommes au don de soi — mais aussi à l’intolérance et au fanatisme.

====== desk des matières ======

Remerciements

1. los angeles query des origines
    Pour trouver « où logent ces riens aériens »
    Scénarios des origines
    Étonnante diversité
    Scénarios intellectuels : le besoin d’explication
        L’intelligence comme assemblage de machines explicatives
    Scénarios émotionnels : l. a. faith est resource de réconfort
    Scénarios sociaux : los angeles faith est une bonne selected pour los angeles société
    Religion et esprit social
    Le sommeil de los angeles raison : l. a. faith comme illusion
    Prendre le problème à l’envers
    Boîte à outils anthropologique Nᵒ 1 : tradition et « mèmes »
    La distorsion est essentielle
    Des schémas conceptuels pour attraper des concepts
    Épidémies de culture
    Un labyrinthe de questions

2. À quoi ressemble le surnaturel ?
    La faith n’est-elle qu’une query d’étrangeté ?
    L’acquisition de nouveaux concepts
        Un peu de terminologie
    Schémas conceptuels et innovations religieux : étape Nᵒ 1
        Activité biologique contraire à l’intuition
        Propriétés mentales contraires à l’intuition
    Schémas conceptuels et suggestions religieux : étape Nᵒ 2
    Ce qui, dans le paranormal, est intuitif
    Du catalogue du surnaturel à l. a. théologie expérimentale…
        Mémoire, intuitions et bizarreries
        La mémorisation n’est pas (très) différente d’une tradition à l’autre
        Les violations restent limitées
        Le « théologiquement correct »
    Contes à dormir debout ou faith sérieuse ?

3. Machines à pensées
    Être un invité dans sa propre tête
    Systèmes d’inférence
    Les systèmes dans le cerveau
    Ce que nous savons dès le jardin d’enfants
        Qu’y a-t-il à l’intérieur d’un crocodile ?
        Pourquoi certains objets bougent-ils de leur propre gré ?
        Qui est qui ?
        Combien d’objets y a-t-il ?
    L’inné et le développement
    L’architecture et l’architecte
    Boîte à outils Nᵒ 2 : psychologie évolutionniste
    La vie dans le milieu informationnel
        Les êtres humains ont soif d’information
        Les êtres humains coopèrent
        L’esprit social
    Découplage et contraintes
    Produits dérivés et autres gadgets

4. Pourquoi des dieux et des esprits ?
    La religiont est avant tout pratique
    Les dieux et les esprits en tant que personnes
    Agents surnaturels et prédateurs
    Les dieux sont-ils vraiment comme des prédateurs ?
    Les dieux et les esprits comme partenaires : compagnons imaginaires et amis invisibles
    L’information stratégique
    Les dieux et les esprits : des personnes spéciales
    La pertinence dans l. a. transmission culturelle
    Boîte à outils Nᵒ 3 : pertinence et transmission
    La pertinence des brokers surnaturels

5. los angeles faith, los angeles morale et le malheur
    Législateurs, parangons et observateurs
    Raisonnement ethical et sentiments moraux
    Le sens ethical précoce
    Dispositions pour los angeles coopération
    Au-delà de l’opportunisme
    Dispositions générales, jugements variables
    Agents surnaturels et intuitions morales
    Sorcellerie et malheur
    Mauvais œil et dieux vengeurs
    Le malheur comme fait social
    Causes et raisons du malheur
    Le malheur comme interplay sociale
    Les brokers surnaturels comme partenaires d’échanges
    Les dieux et les esprits sont des parasites

6. los angeles faith, les morts, los angeles mort
    Terreur déplacée et piètre consolation
    Les rituels de mort : il faut faire quelque chose
    Ce qui compte, c’est le corps
    La toxins et ses causes
    Mort, prédation et intuition
    Qu’est-ce qu’une personne ?
    Lorsque différents systèmes ne sont pas en harmonie
    Les cadavres induisent l. a. dissociation
    Chagrin et peur spécifiques ou terreur globale ?
    Cadavres et brokers surnaturels

7. Pourquoi des rituels ?
    Actes de grande significance (et de moindre signification)
    Des contraptions remarquables
    Le sentiment intuitif d’urgence
    Règles obsessionnelles
    Urgence et précautions rituelles
    Un échange sans partenaire
    Fabriquer des hommes
    Marquer et créer des occasions
    La magie de l. a. société
    Pertinence des dispositifs rituels
    La transcendance banale : là où se glissent les dieux et les esprits
    Ce que font les dieux (et ce qu’on leur fait)
    Ce que nous savons n’est pas l’explication des rituels

8. Doctrines, exclusion, violence
    La doctrine manquante
    Plusieurs doctrines de trop
    Les spécialistes locaux
    Origine des corporations
    Les techniques proposés par les businesses de lettrés
    Le mirage du théologiquement correct
    La tragédie du théologien
    Les dieux sont-ils le fondement de l. a. communauté ?
    Concepts d’essence et intuitions
    Le fondamentalisme et le prix de los angeles défection

9. Pourquoi croit-on ?
    Est-on croyant par laxisme ?
    Croyances et modèle judiciaire
    Des croyances simples dans un esprit complexe
    Croyances spéciales, personnes spéciales, neurones spéciaux ?
    L’expérience exceptionnelle est-elle l. a. resource des croyances ?
    Les brokers sont pertinents pour plusieurs systèmes
    Ce qui rend les brokers surnaturels plus plausibles
    Pourquoi l. a. croyance individuelle reste un mystère
    Une réussite contre nature
    Comment nous sommes devenus modernes (et religieux) : épilogue d’un scénario épique
    Résumé final : une histoire complète de toutes les religions
    Les mains invisibles

Pour en savoir plus
Notes
Bibliographie
Index
Table des matières

Show description

Read Online or Download Et l’homme créa les dieux. Comment expliquer la religion PDF

Best anthropology books

Beyond Human: From Animality to Transhumanism

Past Human investigates what it skill to name ourselves humans relating to either our far-off previous and our attainable futures as a species, and the questions this would elevate for our dating with the myriad species with which we percentage the planet. Drawing on insights from zoology, theology, cultural stories and aesthetics, a global line-up of participants discover such issues as our origins as mirrored in early cave paintings within the top Palaeolithic via to our clients on the leading edge of latest biotechnology.

Tending the Wild: Native American Knowledge and the Management of California's Natural Resources

John Muir was once an early proponent of a view we nonetheless carry today—that a lot of California used to be pristine, untouched wasteland ahead of the arriving of Europeans. yet as this groundbreaking e-book demonstrates, what Muir used to be quite seeing while he popular the grand vistas of Yosemite and the gold and crimson plants carpeting the significant Valley have been the fertile gardens of the Sierra Miwok and Valley Yokuts Indians, changed and made effective via centuries of harvesting, tilling, sowing, pruning, and burning.

Linguistic Ideologies of Native American Language Revitalization: Doing the Lost Language Ghost Dance

The idea that of this quantity is that the paradigm of eu nationwide languages (official orthography; language standardization; complete use of language in so much daily contexts) is imposed in cookie-cutter style on so much language revitalization efforts of local American languages. whereas this version matches the sovereign prestige of many local American teams, it doesn't meet the linguistic ideology of local American groups, and creates tasks and items that don't interact the groups which they're meant to serve.

Extra info for Et l’homme créa les dieux. Comment expliquer la religion

Sample text

Dans de tels cénacles, personne ne paye le prix ontologique de son ouverture d’esprit. Des mots différents ; une seule réalité. Pluralisme des représentations ; monisme de l’être. Et, par conséquent, inutilité de la diplomatie puisque chaque représentant est convaincu qu’au fond l’arbitrage est déjà fait, ailleurs, au-dessus de lui ; qu’il existe un optimum, un arbitre indiscutable et donc, quelque part, un maître du jeu. Au bilan, il n’y a rien à négocier. Reprise de la violence sous les apparences bénignes de la plus accommodante raison.

Pour tout observateur extérieur au droit, ce mouvement est discontinu puisqu’il n’y a guère de ressemblance, à chaque étape, entre les étapes n-1, n et n+1, et pourtant il apparaît continu aux yeux du juriste. On peut même dire que ce mouvement si particulier définit comme un juriste celui qui est capable — à force de travail — de le saisir dans sa continuité malgré et grâce à la série des hiatus si frappants de l’extérieur. Celui qui comprend ce que veut dire le mot moyen est juriste même si le mot lui-même ne figure pas dans les dictionnaires spécialisés de droit tellement il semble évident, justement, « pour un vrai juriste ».

Mais en découvrant des êtres aux propriétés chaque fois différentes. Ce qu’on va perdre en liberté de parole — les mots portent leur poids d’être — on va le regagner par le pouvoir d’entrer en contact avec des types d’entités qui n’avaient plus de place dans la théorie et pour lesquelles il faudra chaque fois trouver un langage qui leur soit ajusté. Entreprise périlleuse, si l’en est. Il aurait été plus raisonnable, je le reconnais, de limiter l’enquête à sa seule dimension ethnographique. Mais comme il s’agit de couvrir enfin l’abîme qui sépare, chez les Modernes, ce qu’ils disent de ce qu’ils font, je n’ai pas vu comment cette enquête sur les modes d’existence pouvait se passer de la philosophie°.

Download PDF sample

Rated 4.86 of 5 – based on 38 votes